Switch Language

 

 

Douleurs articulaires - causes et traitement

Les douleurs articulaires peuvent devenir un véritable fardeau dans notre vie quotidienne. Après tout, les articulations sont les nœuds de nos mouvements. Si elle a mal à cet endroit, cela nuit aux séquences de mouvements, entraîne des postures de soulagement et des défauts posturaux. Mais il n'y a pas toujours une maladie grave derrière. Vous trouverez ici ce que vous pouvez faire et comment vous pouvez vous protéger des douleurs articulaires à l'avenir.

Comment les douleurs articulaires apparaissent-elles?

Les douleurs articulaires peuvent avoir diverses origines. Elles peuvent être dues à des maladies comme des rhumatismes, la maladie de Lyme ou des inflammations des articulations (arthrite). Elles accompagnent aussi des infections comme la grippe ou la rougeole. Les douleurs articulaires, en particulier au niveau de la hanche ou du genou, peuvent par ailleurs être un signe d’usure – et s’inscrivent ainsi dans le tableau clinique typique de l’arthrose.

Contrairement aux douleurs articulaires chroniques dues à une usure liée à l’âge (arthrose), les douleurs articulaires aiguës résultent généralement de sollicitations excessives du corps. Ayant une origine mécanique, les douleurs de ce type sont liées à un événement qui a eu un effet direct sur l’articulation. Contusions, luxations, entorses ou efforts excessifs, par exemple lors de la pratique de certains sports ou en raison d’un surpoids, entrent notamment dans cette catégorie.

On distingue différents types de douleurs articulaires:

  • Les douleurs à froid se manifestent lorsqu’on commence à mobiliser l’articulation.
  • Les douleurs nocturnes ou au repos apparaissent pendant les phases de repos ou le sommeil.
  • Les douleurs à l’effort surviennent lorsqu’on sollicite l’articulation.
Icône Informations

Distinguer causes mécaniques et causes pathologiques est un aspect important dans le traitement des douleurs articulaires. Si vos douleurs sont dues à une inflammation aiguë de l’articulation ou à une blessure sportive, un médecin sera le plus à même de vous aider. Le prise d’un antalgique peut être utile dans de nombreux cas. Le soulagement ainsi obtenu vous permettra de mobiliser vos articulations et de prendre des mesures ciblées pour contrer le phénomène.

Symptômes auxquels il faut prendre garde

Les douleurs dues à des blessures ou à une sollicitation excessive des articulations sont le plus souvent observées chez les personnes jeunes. Avec l’âge, les douleurs articulaires sont en revanche principalement dues à de l’arthrose. Notez par ailleurs que des douleurs semblant d’origine articulaire peuvent être en fait dues à une inflammation de la bourse séreuse ou des tendons. Dans les tous les cas, les mesures décrites ci-après sont des options adaptées pour traiter la douleur. Certains symptômes doivent néanmoins vous alerter. C’est notamment le cas lorsque de nombreuses articulations deviennent douloureuses en même temps. Il convient alors de consulter immédiatement un médecin. Vous devez par ailleurs demander de l’aide à un professionnel en présence des symptômes suivants:

  • Gonflement, rougeur et chaleur de forte intensité au niveau de l’articulation
  • Apparition de fièvre
  • Peau sensible à la palpation, douloureuse, gonflée ou gercée autour de l’articulation
  • Apparition soudaine de douleurs fortes

Le médecin recherchera alors les causes des symptômes pour trouver le traitement indiqué.

Femme souffrant de douleurs au coude
Sollicitations excessives

Cause fréquente de douleurs aiguës

Arthrite

Cause de douleurs articulaires chez les personnes âgées

Mobilisation et chaleur

Aident à traiter la douleur

Que faire contre les douleurs articulaires?

Pendant longtemps, l’approche préconisée face à des douleurs articulaires a été de se ménager. Force est de constater que cette méthode n’est pas très efficace, bien au contraire: elle peut même aggraver la douleur. En cas de douleurs articulaires, la règle est donc de rester en mouvement! Une activité physique régulière a un impact positif sur les articulations. Bouger permet non seulement à des nutriments importants d’atteindre le cartilage, mais aussi d’évacuer des produits de dégradation.

Gardez toutefois à l’esprit que toutes les activités physiques ne se valent pas. Il convient de miser sur des sports qui mobilisent beaucoup les articulations, mais en douceur. Citons notamment:

  • la natation
  • le vélo
  • la randonnée
  • la marche


Les séances de kinésithérapie apportent un plus au niveau musculaire et articulaire en renforçant les muscles, ce qui stabilise les articulations tout en favorisant leur mobilité. Demandez conseil à votre médecin ou à votre caisse-maladie, qui saura vous indiquer le type de kinésithérapie adapté dans votre cas.

Autres possibilités face à des articulations douloureuses

  • Outre les sports d’endurance, la musculation joue un rôle important pour les articulations. Plus les muscles qui les entourent sont puissants, plus ils amortissent les sollicitations de l’extérieur.
  • Ne vous chargez pas d’un seul côté, notamment lorsqu’il s’agit de porter des caisses ou des sacs lourds.
  • Faites en sorte d’être moins en surpoids. Vous ne le remarquez peut-être pas encore, mais chaque kilo en trop pèse sur vos articulations. A long terme, le surpoids entraîne ainsi des troubles liés à l’usure des articulations. Une perte de poids permettra donc aussi de minimiser les douleurs aiguës.
  • Vous pouvez mettre fin au cercle vicieux de la douleur avec des antalgiques. Ces médicaments apaiseront un peu les choses à l’intérieur de l’articulation, ce qui vous permettra ensuite de faire des exercices physiques ciblés sans éprouver de douleurs.
  • L’application de froid ou de chaleur peut aussi soulager la douleur et détendre les muscles qui entourent l’articulation douloureuse.