Switch Language

 

 

Grippe ou refroidissement? Sachez faire la différence

Les deux maladies entraînant parfois des symptômes similaires, les termes «refroidissement» et «grippe» sont souvent utilisés en tant que synonymes. Le terme «infection grippale», qui désigne aussi un refroidissement, ajoute encore à la confusion. Toutefois, ces deux maladies présentent quelques caractéristiques particulières qui peuvent aider à faire la différence entre grippe et refroidissement.

 

 

Refroidissement ou grippe? Bien évaluer les symptômes pour faire la différence

Sensation de malaise, température élevée,courbatures – à première vue, les symptômes typiques de la grippe et du refroidissement se ressemblent beaucoup. Mais lorsqu’on étudie de plus près ces troubles, quelques différences sautent pourtant aux yeux, notamment en ce qui concerne la sévérité de la fièvre et l’évolution de la maladie.
Comment déterminer s’il s’agit d’une grippe ou d’un refroidissement? Le tableau suivant donne quelques indices:

Caractéristique

Refroidissement (infection grippale)

Véritable grippe

Début de la maladie

Plutôt insidieux, parfois sur plusieurs jours

Les symptômes surviennent soudainement. De la fièvre apparaît en quelques heures

  • Fièvre
  • Température généralement élevée (jusqu’à 38 °C)Température généralement élevée (jusqu’à 38 °C)
  • Apparition rapide d’une fièvre élevée, souvent supérieure à 39 °C
  • Rhume et congestion nasale
  • Symptôme typique
  • Plutôt rares ou moins sévères
  • Toux
  • Souvent, toux sèche irritative au début et à la fin du refroidissement; entre-temps, toux grasse possible
  • Habituellement, toux sèche douloureuse au début
  • Maux de gorge
  • Fréquents au début
  • Plutôt peu probables
  • Maux de tête
  • Des maux de tête modérés sont possibles.
  • Symptômes typiques, plus violents qu’en cas de refroidissement
  • Courbatures
  • Possibles, mais généralement moins prononcées
  • Généralement, fortes douleurs musculaires et courbatures
  • Epuisement
  • Les personnes touchées se sentent généralement affaiblies.
  • Typiquement, un grand épuisement s’installe rapidement.
  • Evolution de la maladie
  • Normalement, guérison en 7 à 9 jours
  • Dure env. 7 à 14 jours. Plusieurs semaines peuvent s’écouler avant un rétablissement complet.

 

Savoir faire la différence entre grippe et refroidissement peut être judicieux, car les deux maladies évoluent avec une intensité différente. Les symptômes caractéristiques du refroidissement sont généralement de plus faible intensité. En revanche, une véritable grippe connaît souvent une évolution sévère – ce qui met parfois l’organisme et le système cardiovasculaire à rude épreuve.

La grippe et le refroidissement sont dus à des agents pathogènes différents

Bien que très pénible, un refroidissement (infection grippale) avec rhume, maux de tête et courbatures n’est généralement pas dangereux. Les refroidissements sont dus à environ 200 virus différents, parmi lesquels les rhinovirus sont très souvent en cause.

Due aux virus Influenza, la véritable grippe est en revanche une maladie virale qui peut provoquer des maladies secondaires graves et susceptibles de mettre en jeu le pronostic vital dans certaines circonstances comme une inflammation du muscle cardiaque ou une pneumonie, par exemple. Les malades chroniques et les personnes âgées sont donc particulièrement à risque.

Homme alité
  • Symptômes

Les symptômes de la grippe sont plus prononcés que ceux d’un refroidissement

  • Maux de gorge

Les maux de gorge sont plutôt rares en cas de grippe.

  • Durée

Généralement, la grippe dure nettement plus longtemps.

  • Médicaments

Des médicaments peuvent soulager les symptômes

Comment traiter la grippe?

On ne dispose à ce jour d’aucun traitement contre les virus responsables des refroidissements. Bien que fréquemment prescrits, les antibiotiques ne sont pas efficaces contre les virus, puisqu’ils agissent uniquement sur les bactéries. L’objectif du traitement est donc de soulager les symptômes et de soutenir la capacité d’autoguérison de l’organisme.

C’est pourquoi il peut judicieux d’opter pour des médicaments qui agissent contre plusieurs symptômes en même temps. Grâce à ses deux principes actifs, à savoir l’acide acétylsalicylique et l’hydrochlorure de pseudoéphédrine, Aspirine® Complexe soulage par exemple les douleurs tout en abaissant la fièvre et en décongestionnant le nez.

Quand consulter un médecin en cas de grippe?

Il est conseillé de consulter un médecin dès qu’une véritable grippe est suspectée. En cas de doute, le médecin pourra prescrire un traitement adapté contre les symptômes de la grippe.
N’hésitez donc pas à aller chez le médecin si vous êtes dans un ou plusieurs des cas suivants:

  • aggravation ou persistance de symptômes d’un refroidissement depuis plus que quelques jours
  • apparition rapide d’une forte fièvre (supérieure à 39 °C)
  • respiration difficile
  • apparition de troubles inhabituels ou de très forte intensité

Il convient également de consulter un médecin si vous présentez des maladies sous-jacentes comme un diabète sucré ou de l’asthme, par exemple.

Comprimés effervescents d’Aspirine posés sur une table avec un verre d’eau

Vue d’ensemble de la gamme Aspirine®

Aspirine®, Aspirine® S, Aspirine® Complexe ou Aspirine® C? Quel est le produit le plus adapté?