Switch Language

 

 

Un refroidissement s’accompagne souvent de courbatures

Outre un rhume, des maux de gorge, de la fièvre et une sensation générale de maladie, les symptômes possibles lors d’un refroidissement (infection grippale) incluent des courbatures. Il est aussi fréquent que les personnes qui présentent une véritable grippe  se plaignent de tiraillements douloureux dans les bras et les jambes. Apprenez-en plus sur la cause et le traitement des courbatures.

 

 

Pourquoi des courbatures apparaissent-elles lors d’un refroidissement?

L’apparition de courbatures lors d’un refroidissement (infection grippale) est un signe positifqui montre que l’organisme est en train de combattre les agents pathogènes. Lors d’une infection par des virus responsables des refroidissements, l’organisme libère des médiateurs (messagers) spécifiques, dont des prostaglandines. Alors qu’elles jouent un rôle indispensable dans le travail du système immunitaire, ces substances déclenchent des stimuli douloureux dans les cellules nerveuses.

Les courbatures associées à un refroidissement, qui s’expriment par des douleurs dans les muscles et les articulations, apparaissent généralement dans un délai d’un à deux jours après l’infection. Elles prennent typiquement la forme

  • de tiraillements douloureux dans les jambes, les bras et le dos
  • d’une intensité variable
  • qui peuvent apparaître lors de chaque mouvement, mais aussi au repos, notamment lorsqu’on est en position assise ou couchée.

Ces troubles sont aussi couramment qualifiés de douleurs musculaires – peut-être parce que les courbatures donnent souvent l’impression que les muscles sont endoloris.

Soulager le refroidissement et les courbatures

Comme les maux de gorge, la fièvre et d’autres symptômes d’une infection grippale, les courbatures peuvent être fortement limitantes dans la vie quotidienne. Plusieurs remèdes maison peuvent être envisagés pour les soulager.

  • Des compresses tièdes (à une température d’environ 20 °C) peuvent par exemple être appliquées plusieurs fois par jour sur les membres douloureux pendant approximativement 10 à 15 minutes.
  • Prendre un bain chaud est aussi une option. Cela réchauffe et décontracte. Les produits à ajouter dans le bain qui stimulent la circulation sanguine (produits à base d’aiguilles de pin, p. ex.) stimulent aussi le système immunitaire. En cas de fièvre, il convient toutefois de renoncer à prendre un bain.
  • Buvez beaucoup. Une infusion chaude est souvent ressentie comme bienfaisante par les personnes courbaturées. Il est recommandé d’opter pour une tisane de camomille, de tilleul ou au gingembre

Des antalgiques disponibles en pharmacie ou en droguerie peuvent aussi être utilisés comme une alternative aux remèdes maison ou en complément. Ils sont généralement proposés sous forme de préparations spéciales destinées à lutter contre les symptômes du refroidissement. Les médicaments à base d’acide acétylsalicylique comme Aspirine® C, par exemple, sont notamment adaptés en cas de courbatures et de fièvre.

Homme alité avec des courbatures lors d’un refroidissement
  • Cause

Les courbatures sont souvent dues à un refroidissement ou à la grippe.

  • Bain chaud

Pour réchauffer et décontracter

  • Boire beaucoup

Une infusion peut soulager les courbatures.

  • Antalgiques

La prise d’antalgiques soulage même les douleurs de forte intensité

Refroidissement et courbatures: quand consulter un médecin?

Les courbatures liées à un refroidissement disparaissent généralement en seulement quelques jours. Dans le cas contraire, il convient de consulter un médecin. Cette recommandation vaut aussi si vous présentez une forte fièvre (à partir de 39 °C), transpirez beaucoup ou vous sentez démesurément épuisé-e.

Remarque: des courbatures inhabituellement fortes peuvent indiquer que vous êtes atteint-e d’une véritable grippe. Il n’est souvent pas facile de faire la différence entre refroidissement et grippe (). Un médecin pourra vous éclairer.

Comprimés effervescents d’Aspirine posés sur une table avec un verre d’eau

Vue d’ensemble de la gamme Aspirine®

Aspirine®, Aspirine® S, Aspirine® Complexe ou Aspirine® C? Quel est le produit le plus adapté?